test Ricoh PJ HD5450
MODELE Ricoh PJ HD5450
TECHNOLOGIE DLP
RESOLUTION 1920 x 1080 Full HD
FORMAT 16:9
LUMINOSITE 3500 Lumens
CONTRASTE 2000 : 1
RATIO OUVERTURE 1.5-1.8 : 1
 

Voir le prix sur AMAZON

En fonction de l’usage que l’on recherche, les propriétés à considérer seront très différentes. Bien entendu, le coût demeure un critère majeur. Mais le but est donc de comprendre quelles sont les caractéristiques du produit, et si elles conviennent à l’usage que vous attendez. Résolution, format, technologie, poids, etc. Nous découvrirons ainsi tous ces éléments point par point, avec leurs atouts et leurs défauts. Voilà donc le test du Ricoh PJ HD5450 afin de vous faire un avis personnel.

Une technologie DLP pour le Ricoh PJ HD5450

Il y a deux technologies principales qui divisent la vente des videoprojecteurs, le DLP et le LCD. Ricoh a par conséquant opté pour le DLP pour ce PJ HD5450. Le DLP une la techno vraiment performante en terme de contraste et de luminosité. Techniquement, ce dispositif est constitué d’une inombrable quantité de miroirs. Selon la couleur à envoyer, les miroirs les réfléchissent ou non. De fait les noirs seront plus profonds, car peu de luminosité est émise par le projecteur. A priori cette techno n’a que des avantages. Néanmoins, elle pourra quelquefois produire quelques petits bugs d’affichage, des effets en arcs en ciel de couleurs, nommés AEC. Ces bugs restent malgré tout très légers. Le DLP est pour l’instant la techno la plus poussée pour les projecteurs à usage privé ou en entreprise.

Une excellente résolution d’image

Comme pour les téléviseurs, la résolution reste un critère d’achat parmi les plus importants importants. Et dans la majeure des cas, la résolution et la technologie vont être les points qui définiront le coût. Bien sûr ce n’est pas aussi simple, les points à considérer sont un peu plus nombreux. Le Ricoh PJ HD5450 détient donc une résolution de 1920 x 1080 Full HD. C’est ce qu’on nomme aussi le 2k. Autant dire que la qualité de rendu est très bonne. Bien que la résolution ne soit pas l’unique facteur à considérer, vous pouvez être certain que l’image sera très précise. Il faut prendre en compte la taille de l’écran. Plus l’écran sera grand, moins la définition sera précise. Il faut donc déterminer la bonne distance selon la taille de l’écran, mais nous aborderons ça plus tard. 
Le format est également très important et varie selon les usages. Ricoh a ainsi opté pour du 16:9ème pour ce PJ HD5450. Incontestablement, c’est le format le plus répandu actuellement. Le cinéma est presque intégralement tourné dans ce format depuis deux décennies. Pour comprendre ce qu’il représente, c’est seulement la proportion entre la largeur et la hauteur de l’image. Ce projecteur est par conséquant indéniablement axé multimédia. Autant pour les films, les séries ou les jeux videos. Bien entendu il saura inclure d’autres formats en adaptant l’image, mais son réel atout est le 16/9ème.

Une luminosité intéressante

Lumens, contraste, etc. Toutes ces notions à prendre en compte ne sont pas forcément évidentes à appréhender et à confronter. Les lumens sont une unité de mesure qui servent à quantifier l’intensité de la lumière à la sortie du VP. Mais cette intensité variera inévitablement en fonction de la distance entre ce dernier et la surface d’affichage. Grâce à ses 3500 lumens, le Ricoh PJ HD5450 a une luminosité tout à fait satisfaisante ! Bien entendu le rendu sera meilleur dans une pièce obscure. Mais ses capacités lui permettent aussi d’afficher bonne qualité d’image dans une pièce semi obscure. Comparé à une tv, les noirs seront forcément moins noirs selon la luminosité ambiante. Ce projecteur présente donc une luminosité parfaite pour profiter de vos films, mais aussi pour des ppt en salle de réunion. 
Il n’y a pas que la luminosité qui est important, les contrastes sont également essentiels pour le rendu de l’affichage. Cela mesure dans ce cas la différence d’intensité entre un blanc et un noir. Son contraste est ainsi de 2000 : 1, et c’est largement suffisant. Les marques font souvent la course au contraste pour pousser à l’achat, mais il faut garder en tête qu’un mur blanc sera systématiquement blanc avec un peu de lumière environnante.

Un ratio faible pour une grande image

Dans un premier temps vous vous posez peut-être la question de ce qu’est un ratio d’ouverture. C’est la proportion entre la largeur de la projection et l’éloignement du vidéoprojecteur. Mais n’allons pas trop vite en besogne. En réalité, plus un ratio d’ouverture est important, plus l’ouverture est faible. Avec un ratio de 1.5-1.8 : 1, le Ricoh PJ HD5450 a par conséquant une excellente ouverture. C’est donc avantageux si vous désirez avoir une grande image mais que vous ne disposez pas d’un énorme recul pour votre videoprojecteur. Pour mieux visualiser, prenez la première valeur, soit 1.5. Si jamais on désire placer l’appareil à trois mètres de l’écran, on prend cette mesure divisée par le ratio, ce qui donne la largeur d’écran de 1.5 m. Le ratio n’est donc pas synonyme de qualité, c’est plutôt une question de volume ! Si vous souhaitez faire le calcul vous même, voici la formule : distance / ratio = largeur écran.

Une bonne lampe standard pour le Ricoh PJ HD5450

Ce n’est un secret pour personne, les lampes des projecteurs restent primordiales dans le choix du produit. La raison est simple, c’est qu’elles s’abiment avec le temps et finissent par lâcher. Cependant pour ce PJ HD5450, sa longévitée est approximativement de 3000.0 heures. Bien que les technologies Laser et LED possèdent des durées de vie plus longues, il vous reste tout de même quelques années de visionnage avant de devoir la changer.

Quelle lampe pour mon Ricoh PJ HD5450 ?

La lampe a donc une place majeure dans un budget. Si vous cherchez à connaître le modèle en place sur ce projecteur, voici sa référence : Typ 16.

Voir la lampe sur AMAZON

 

Connectivité

Un des derniers facteurs à prendre en compte est la connectivité. Celle-ci pourra déterminer si le PJ HD5450 est compatible avec vos périphériques. Voyons maintenant ses connecteurs plus précisément. 
HDMI : L’interface HDMI est désormais un inconditionnel. C’est une interface numérique audio et video qui permet de lire des fichiers en très haute définition. Son avantage est certainement le tout en un, simple d’utilisation. 
VGA : C’est l’interface video par définition. Le VGA permet de transférer des données en HD, avec de très longs câbles sans perte de précision. Il est omniprésent sur les appareils professionnels.

Le Ricoh PJ HD5450 est assez bruyant

Vous vous demandez certainement quel bruit fait le Ricoh PJ HD5450. Cependant un nombre donné en décibel ne sera d’aucune aide sans comparaison. Les db ont une particularité, c’est que le volume perçu et le nombre de db ne sont pas proportionnels. C’est à dire que pour un volume doublé, la croissance sera d’environ 3db. Avec ses 37.0 décibels, ce modèle est quand même bruyant. Pour vous donner une idée, un café bruyant produit environ 80 db, et le niveau sonore minimum dans une journée ne descend que très rarement sous les 30. Cela veut dire qu’il s’entendra qu’un peu, encore plus dans les moments calmes d’un film. C’est donc judicieux de le mettre à distance de votre fauteuil.

Un encombrement dans la norme

Avec ses 22.35 cm de profondeur, 31.42 en largeur, 10.17 en hauteur et surtout ses 3.0 kg, le Ricoh PJ HD5450 est complètement dans la moyenne. Il ne fait ni parti des plus légers, ni des plus lourd. Il est ainsi assez simple à porter ou à accrocher, cependant vous ne le prendrez pas avec vous tous les matins.

Récapitulatif

Résolution

90

Luminosité

85

Contraste

85

Bruit

90

Voir le prix sur AMAZON

Caractéristiques complémentaires du Ricoh PJ HD5450

 
Enceinte intégrée : Très pratique pour les petites conférences. Un mur, un ordinateur et vous allez pouvoir profiter des vidéos avec du son. Cette enceinte ne remplacera pas les performances d’un véritable système son, mais c’est tout de même très utile.