test ViewSonic PRO8800WUL
MODELE ViewSonic PRO8800WUL
TECHNOLOGIE DLP
RESOLUTION 1920 x 1200 WUXGA
FORMAT 16:10
LUMINOSITE 5200 Lumens
CONTRASTE 5000 : 1
RATIO OUVERTURE 1.07-1.71 : 1
 

Voir le prix sur AMAZON

Le choix d’un videoprojecteur se doit d’être réfléchi. C’est toujours un certain budget. Et contrairement à un téléviseur, les caractéristiques à considérer sont particulièrement nombreuses. Résolution, optique, techno, format, luminosité, contraste, etc. Tous se ressemblent et sont à la fois très différents. Ce qui déterminera le choix est donc le prix et l’utilisation qu’on désire en avoir. Voilà donc le test du ViewSonic PRO8800WUL de manière à vous faire un avis personnel.

Une technologie DLP pour le ViewSonic PRO8800WUL

Il existe deux technologies principales qui divisent la vente des videoprojecteurs, le DLP et le LCD. ViewSonic a donc opté pour le DLP pour ce PRO8800WUL. Le DLP une la technologie particulièrement performante en terme de contraste et de luminosité. D’un point de vue technique, ce mécanisme est composé d’une inombrable quantité de miroirs. En fonction de la couleur à envoyer, les miroirs les réfléchissent ou non. De la sorte les noirs sont plus noirs, car aucune luminosité est émise par le vidéoprojecteur. On pourrait penser que cette technologie n’a que des avantages. Néanmoins, elle peut des fois émettre quelques petits bugs d’affichage, des effets en arcs en ciel de couleurs, appelés AEC. Ces bugs restent tout de même extrêmement légers. Le DLP reste pour l’instant la technologie la plus avancée pour les videoprojecteurs à usage privé ou professionnel.

Une excellente résolution

Comme pour les téléviseurs, la résolution reste un critère d’achat très importants. Et très souvent, la résolution et la techno utilisée seront les points qui définiront le coût. Bien évidemment ce n’est pas aussi facile, les points à considérer sont légèrement plus nombreux. Le ViewSonic PRO8800WUL présente donc une résolution de 1920 x 1200 WUXGA. C’est ce qu’on nomme également le full HD. Autant dire que la qualité de rendu est formidable. Bien que la résolution ne soit pas l’unique élément à considérer, vous pouvez être sûr que l’image sera très détaillée. C’est également nécessaire de prendre en compte la taille de l’écran. Plus celui-ci sera grand, moins la qualité sera précise. Il faudra par conséquant déterminer la bonne distance selon la taille de l’affichage, mais nous verrons ce point un peu plus loin. 
Le format est aussi une notion importante et sera différent selon les types d’utilisations. ViewSonic a ainsi opté pour du 16:10 pour ce PRO8800WUL. Si vous ne savez pas ce que veulent dire ces chiffres, c’est la proportion entre la largeur et la hauteur de l’écran. À l’inverse de ce qu’on peut penser, c’est le format le plus présent sur le marché, avant le 16:9ème. La raison est compréhensible, il est plus adapté à tous les types d’utilisation. Il saura tout à fait afficher des films en utilisant la totalité de la largeur de l’écran, et reste plus adapté pour diffuser du contenu informatique. C’est par conséquant l’entre deux idéal, et polyvalent.

Une luminosité intense !

C’est encore un critère qui n’est pas forcément simple à assimiler tant les capacités pourront fluctuer. Pour information, le lumens est une unité de mesure qui a pour but de mesurer l’intensité lumineuse. Avec ses 5200 lumens, le ViewSonic PRO8800WUL fait partie de la tranche haute et détient une luminosité largement suffisante pour tous les genres d’usage. Lors de diffusion en plein jour avec les stores baissés, l’image sera encore très bonne. Avec tout de même les noirs quelque peu lessivés, mais aucun modèle ne peut y échapper. Il faut comprendre que l’intensité lumineuse change en fonction de la distance entre le projecteur et son écran. Dans une salle obscure, l’image sera totalement équilibrée. Dans une pièce semi obscure, il suffira d’éviter de le placer à une trop grande distance, et le tour est joué. 
La luminosité n’est pas maître mot. Il faut aussi tenir compte des taux de contraste. Encore une fois, ces valeurs ne produiront pas les mêmes effets selon l’environnement. Le taux de contraste pour ce videoprojecteur est de 5000 : 1, ce qui fait partie de la tranche haute. Quelques produits proposent de meilleurs contrastes, mais ce ne sont que des arguments de vente. Car avec un peu de lumière, votre écran blanc apparaîtra blanc.

Un ratio faible pour une plus grande projection

Premièrement vous vous posez peut-être la question de ce qu’est un ratio d’ouverture. C’est donc la proportion qu’il y a entre la largeur de la projection et la distance du VP. Mais ne nous fions pas aux apparences. Effectivement, plus un ratio d’ouverture est élevé, plus l’ouverture sera basse. Grâce à un ratio de 1.07-1.71 : 1, le ViewSonic PRO8800WUL a donc une excellente ouverture. C’est particulièrement pratique si vous souhaitez avoir une grande image mais que vous ne disposez pas d’un énorme recul pour le VP. Pour mieux visualiser, prenons la première valeur, soit 1.07. Si jamais on veut mettre l’appareil à trois mètres de la surface de projection, on prend cette longueur divisée par le ratio, ce qui donne la largeur d’écran de 1.07 m. Le ratio n’est donc pas un gage de qualité, c’est plutôt une question d’espace ! Si vous voulez calculer le recul chez vous, voilà la formule : distance / ratio = largeur écran. 
Le PRO8800WUL propose le shift. C’est une option particulièrement pratique. Lorsque vous diffusez une image vers le haut, l’image ne sera pas rectangulaire. Le shift donne la possibilité de rétablir optiquement ce défaut de paralax. Evidemment c’est un problème qui concerne particulièrement le shift vertical, bien que l’horizontal soit parfois utile. A ce propos, le PRO8800WUL l’a parfaitement saisi avec ses -55% en vertical et aucune correction en horizontal. 
La correction trapézoïdale, elle aussi, est un élément qui pourra déterminer le positionnement du projecteur. Celui-ci se positionne peu souvent à la même hauteur que le milieu de l’écran afin de ne pas contrarier la visibilité. De la sorte, il existe souvent un coefficient d’orientation de l’image, corrigée de façon numérique. Concernant le ViewSonic PRO8800WUL, son angle de 30.0 degrés est excellent. Cela vous permettra sans difficulté de positionner votre videoprojecteur quasiment ou vous voulez.

Une bonne lampe classique pour le ViewSonic PRO8800WUL

On le sait, les lampes des projecteurs sont très importantes dans l’achat du produit. La raison est évidente, c’est qu’elles s’abiment avec le temps et se cassent un jour ou l’autre. Cependant pour ce PRO8800WUL, la durée de vie est estimée à 2000.0 heures. Même si les technos Laser et LED possèdent une plus grande longévité, ça vous laisse tout de même quelques années de visionnage avant de devoir la remplacer.

Quelle lampe pour mon ViewSonic PRO8800WUL ?

La lampe a donc une place prédominante dans le budget. Si vous souhaitez connaître le modèle en place sur ce projecteur, voici sa ref : RLC-103.

Voir la lampe sur AMAZON

 

Connectivité

L’un des derniers facteurs à prendre en compte est la connectivité. Cette dernière pourra déterminer si le PRO8800WUL est approprié à la totalité de vos périphériques. Voici donc ses connecteurs plus en détail. 
HDMI : Le port HDMI est désormais un inconditionnel. C’est une interface numérique audio et video qui donne la possibilité de transférer des fichiers en très haute définition. Son atout est donc le tout en un, simple d’utilisation. 
VGA : C’est l’interface video par excellence. Il permet de transmettre des signaux en Haute Définition, avec des câbles d’une dizaine de mètres sans perte de qualité. Il reste omniprésent sur les modèles professionnels. 
USB : Inutile de le présenter. L’USB sera spécialement utile pour les présentations ppt. Une clé usb suffira, sans avoir à brancher votre pc.

Le ViewSonic PRO8800WUL est relativement bruyant

Vous vous demandez probablement quel bruit fait le ViewSonic PRO8800WUL. Mais un nombre donné en db ne vous aidera pas à mieux savoir. Les décibels possèdent une spécificité, c’est que la sensation de volume n’évolue pas de façon linéaire. C’est à dire que pour le double de bruit, la croissance sera approximativement de 3db. Grâce à ses 36.0 décibels, ce modèle est quand même bruyant. Pour vous donner une idée, un restaurant bondé génère à peu près 80 décibels, et le niveau sonore minimum dans une journée ne descend que très rarement sous les 30. Cela veut dire qu’il s’entendra légèrement, d’autant plus dans les passages calmes du film que vous regarderez. Il suffit alors de le mettre à distance de votre fauteuil.

Un gros format

Avec ses 31.624 cm de profondeur, 49.65 en largeur, 13.98 en hauteur et surtout ses 6.3 kg, le ViewSonic PRO8800WUL est relativement volumineux. On ne va pas se le cacher, aujourd’hui il existe des modèles bien plus petits et légers. Mais pour quel rapport qualité prix ? Vous ne pourrez donc pas le transporter sur vous au quotidien, mais il occupera une place appréciable dans votre salon ou votre salle de cours.

Récapitulatif

Résolution

90

Luminosité

95

Contraste

95

Bruit

90

Voir le prix sur AMAZON

Caractéristiques complémentaires du ViewSonic PRO8800WUL

 
Enceinte intégrée : Très utile pour les personnes mobiles. Un mur, un ordinateur et vous devez projeter des vidéos avec le son. Cette enceinte ne remplacera jamais la qualité d’un véritable système son, mais cela reste commode. 
MHL : Le MHL est une interface. Son connecteur est celui de votre téléphone. Cela permet ainsi de relier votre portable et envoyer des contenus vers le videoprojecteur, ainsi que de le recharger en même temps.