test Dell 1650
MODELE Dell 1650
TECHNOLOGIE DLP
RESOLUTION 1280 x 800 WXGA
FORMAT 16:10
LUMINOSITE 3800 Lumens
CONTRASTE 2200 : 1
RATIO OUVERTURE 1.28-1.536 : 1
 

Voir le prix sur AMAZON

Le choix d’un videoprojecteur ne se fait pas à la légère. C’est toujours un certain investissement. Et en comparaison à un téléviseur, les propriétés à prendre en compte sont vraiment très nombreuses. Résolution, optique, techno, format, luminosité, contraste, etc. La plupart ont des similitudes et sont en même temps très différents. Ce qui déterminera le choix est par conséquant le coût et l’usage que l’on désire en avoir. Voici ainsi le test du Dell 1650 de manière à vous faire votre propre avis.

Une technologie DLP pour le Dell 1650

Il y a deux technologies majeures qui divisent la vente des projecteurs, le DLP et le LCD. Dell a par conséquant opté pour le DLP pour ce 1650. Le DLP une la technologie vraiment performante en terme de contraste et de luminosité. D’un point de vue technique, ce dispositif est constitué d’une inombrable quantité de miroirs. Selon la couleur à envoyer, les miroirs les réfléchissent ou non. De la sorte les noirs sont d’autant plus profonds, car aucune lumière est émise par le VP. A priori cette technologie n’a que des avantages. Néanmoins, elle pourrait quelquefois émettre des légers bugs d’affichage, des effets en arcs en ciel de couleurs, appelés AEC. Ces bugs restent tout de même extrêmement légers. Le DLP est encore la technologie la plus poussée pour les videoprojecteurs à usage privé ou professionnel.

Une bonne résolution

De la même façon que les téléviseurs, la résolution est un critère d’achat très importants. Et dans la majeure des cas, la résolution et la techno utilisée vont être les facteurs qui définiront le prix. Évidemment ce n’est pas aussi basique, les élements à considérer sont légèrement plus nombreux. Le Dell 1650 présente donc une résolution de 1280 x 800 WXGA. Pour faire simple, c’est ce qu’on appelle aussi la HD, ou haute définition. Actuellement, n’importe quel médias sont au minimum diffusés en HD. C’est à présent la norme. Bien qu’il peut y avoir le full HD et le ultra HD, sa résolution est suffisante pour profiter de vos films et séries favoris, ou jouer à des jeux videos dans un confort suffisant. 
Le format est aussi très important et sera différent selon les types d’utilisations. Dell a ainsi misé sur du 16:10 pour ce 1650. Si vous vous demandez ce que signifie ces chiffres, c’est la proportion entre la largeur et la hauteur de l’écran. À l’inverse de ce qu’on imagine, c’est le format le plus représenté sur le marché, devant le 16:9ème. La cause est compréhensible, il est plus approprié à chaque typologies d’usage. Il pourra parfaitement diffuser des videos en utilisant toute la largeur de l’écran, et reste aussi approprié pour projeter du contenu de bureautique. C’est par conséquant un entre deux idéal, et multi-fonction.

Une luminosité convaincante

Luminosité, contraste, etc. La totalité de ces valeurs à prendre en compte ne sont pas toujours faciles à appréhender et à confronter. Les lumens servent donc à quantifier l’intensité lumineuse en sortie du videoprojecteur. Mais cette intensité changera forcément avec la distance entre lui et la surface d’affichage. Grâce à ses 3800 lumens, le Dell 1650 a une bonne luminosité ! Naturellement la qualité d’image sera meilleure dans une pièce sombre. Mais ses capacités lui permettent également d’obtenir bonne qualité d’image dans une pièce semi obscure. Comparé à un téléviseur, les noirs vont être toujours moins noirs selon la luminosité ambiante. Ce modèle offre ainsi une luminosité parfaite pour regarder vos films, mais également pour des ppt en salle de réunion. 
Outre la luminosité, les contrastes sont aussi essentiels pour la qualité de l’affichage. Cela concerne cette fois-ci l’écart d’intensité entre un blanc et un noir. Son contraste est donc de 2200 : 1, ce qui est amplement suffisant. Les fabricants font souvent la course au contraste pour pousser à l’achat, mais il faut garder en tête qu’un mur blanc reste systématiquement blanc avec un peu de lumière environnante.

Un ratio faible pour une plus grande projection

Dans un premier temps vous vous posez peut-être la question de ce qu’est un ratio d’ouverture. C’est le rapport entre la largeur de l’affichage et la distance du vidéoprojecteur. Mais ne nous laissons pas avoir par les apparences. En réalité, plus un ratio d’ouverture est important, plus l’ouverture est faible. Avec un ratio de 1.28-1.536 : 1, le Dell 1650 a donc une excellente ouverture. C’est donc pratique si vous cherchez à l’image la plus grande possible mais que vous ne disposez pas d’un énorme recul pour votre videoprojecteur. Pour mieux visualiser, prenons la première valeur, soit 1.28. Si jamais on veut mettre le projecteur à trois mètres de la surface de projection, on prend cette mesure divisée par le ratio, ce qui donne la largeur d’écran de 1.28 m. Le ratio n’est donc pas un gage de qualité, mais plutôt une question de volume ! Si vous souhaitez calculer le recul vous même, voilà la formule : distance / ratio = largeur écran. 
La correction trapézoïdale, quant à elle, est un élément qui pourra déterminer le positionnement du videoprojecteur. Celui-ci se positionne rarement en face du centre de l’écran afin de ne pas nuire à la visibilité. De fait, il y a souvent un coefficient d’orientation de l’image, corrigée numériquement. À propos du Dell 1650, son angle de 40.0 degrés est excellent. Vous pourrez sans difficulté positionner votre videoprojecteur quasiment à la hauteur que vous voudrez.

Une bonne lampe standard pour le Dell 1650

On le sait, les lampes des videoprojecteurs restent primordiales dans l’achat du produit. Pour une raison simple, c’est que celles-ci s’abiment avec le temps et finissent par lâcher. Cependant pour ce 1650, la durée de vie est estimée à 3000.0 heures. Même si les technologies Laser et LED affichent une plus grande longévité, ça laisse quand même quelques années de visionnage avant d’avoir à la remplacer.

Connectivité

Un des derniers points à considérer est la connectivité. Cette dernière pourra déterminer si le 1650 est compatible avec la totalité de vos appareils. Voyons maintenant ses connecteurs plus en détail. 
HDMI : L’interface HDMI est désormais un standard. C’est une interface digitale audio et video qui permet de transférer des fichiers en Ultra HD. Son avantage est certainement le tout en un, simple à utiliser. 
VGA : C’est l’interface video par excellence. Il donne la possibilité de transmettre des données en Haute Définition, avec des câbles d’une dizaine de mètres sans perdre en précision. Il est omniprésent sur les modèles professionnels. 
USB : Nul besoin de le décrire longuement. L’USB sera particulièrement commode pour les présentations documents professionnels. Pas besoin de connecter votre ordinateur, une clé conviendra.

Le Dell 1650 est raisonnablement bruyant

Vous vous demandez certainement quel bruit fait le Dell 1650. Pourtant un nombre donné en décibel ne sera d’aucune aide sans élément de comparaison. Les db ont une caractéristique, c’est que la sensation de volume n’évolue pas de façon linéaire. Autant dire que pour un volume doublé, la croissance sera approximativement de 3db. Grâce à ses 37.0 décibels, ce projecteur est quand même bruyant. Pour vous donner une idée, un restaurant bruyant génère environ 80 db, et le niveau sonore minimum dans une journée ne passe que très rarement sous les 30. Autant dire qu’il s’entendra légèrement, d’autant plus dans les passages calmes d’un film. Il suffit alors de le mettre à distance de votre fauteuil.

Des dimensions standard

Avec ses 25.0 cm de profondeur, 32.0 en largeur, 9.5 en hauteur et surtout ses 3.5 kg, le Dell 1650 est tout à fait dans la norme. Ni très mobile, ni un poids lourd. Il reste ainsi plutôt simple à transporter ou fixer, mais vous ne le transporterez pas non plus tous les jours.

Récapitulatif

Résolution

80

Luminosité

85

Contraste

85

Bruit

90

Voir le prix sur AMAZON