test BenQ TK800
MODELE BenQ TK800
TECHNOLOGIE DLP
RESOLUTION 3840 x 2160 4K UHD
FORMAT 16:9
LUMINOSITE 3000 Lumens
CONTRASTE 10000 : 1
RATIO OUVERTURE 1.47-1.76 : 1
 

Voir le prix sur AMAZON

Selon l’usage qu’on attend, les caractéristiques à considérer seront très différentes. Naturellement, le coût reste un critère majeur. Mais le but est donc de comprendre quelles sont les caractéristiques du modèle, et si elles correspondent à l’usage que vous attendez. Résolution, format, technologie, poids, etc. Nous découvrirons ainsi l’ensemble de ces éléments point par point, en considérant leurs avantages et inconvénients. Voici donc notre test du BenQ TK800 de manière à vous forger votre propre avis.

Une technologie DLP pour le BenQ TK800

Il existe deux technos majeures qui dominent la vente des videoprojecteurs, le DLP et le LCD. Benq a donc misé sur le DLP pour ce TK800. Le DLP une la techno particulièrement efficace en terme de contraste et de luminosité. D’un point de vue technique, ce mécanisme est constitué d’une inombrable quantité de miroirs. En fonction de la couleur à afficher, les miroirs les réfléchissent ou non. De fait les noirs seront d’autant plus noirs, car aucune lumière est produite par le vidéoprojecteur. A priori cette techno n’a que des atouts. Néanmoins, elle pourrait des fois émettre quelques petits bugs d’affichage, des sortes d’arcs en ciel, appelés AEC. Ces bugs restent néanmoins très légers. Le DLP est encore la techno la plus avancée pour les projecteurs à usage privé ou en entreprise.

En terme de résolution : c’est ce qu’on fait de mieux

Comme pour les tv, la résolution reste un critère d’achat très importants. Et très souvent, la résolution et la technologie seront les facteurs qui définiront le coût. Le BenQ TK800 propose donc une résolution de 3840 x 2160 4K UHD, aussi appelé 4k. Pas besoin de tergiverser, aujourd’hui l’ultra HD est ce qu’on fait de mieux. Pour vous donner une idée, il présente approximativement 100 fois plus de pixels que du HD classique. Vous allez donc profiter de vos films et séries favoris dans la qualité d’image la plus poussée. Cette définition d’une précision extrême vous permettra de vous approcher de l’écran. Ainsi, ce modèle idéal pour le home cinema, avec une immersion intacte et garantie.
Le format est également très important et sera différent selon les types d’utilisations. Benq a ainsi opté pour du 16:9ème pour ce TK800. Indéniablement, c’est le format le plus utilisé actuellement. Le cinéma est quasiment intégralement tourné dans ce format depuis deux décennies. Pour comprendre ce qu’il représente, c’est seulement la proportion entre la largeur et la hauteur de l’image. Ce videoprojecteur est donc indéniablement axé multimédia. Que ça soit pour les films, les séries ou les jeux videos. Bien entendu il pourra inclure d’autres formats en adaptant l’image, mais son avantage est le 16/9ème.

Une luminosité intéressante

Lumens, contraste, etc. L’ensemble de ces valeurs à prendre en compte ne sont pas toujours faciles à appréhender et à comparer. Les lumens servent donc à quantifier l’intensité lumineuse en sortie du projecteur. Cependant cette intensité variera inévitablement en fonction de la distance entre lui et la surface d’affichage. Avec ses 3000 lumens, le BenQ TK800 a une bonne luminosité ! Bien sûr la qualité d’image sera meilleure dans une pièce sombre. Mais ses performances lui permettront également d’obtenir un bon rendu d’image dans une pièce semi obscure. Comparé à un téléviseur, les noirs vont être toujours moins noirs en fonction de la luminosité de la pièce. Ce modèle propose donc une luminosité idéale pour profiter de vos films, mais également pour des ppt en salle de réunion.
La luminosité ne fait pas tout. Elle est toujours en lien avec le taux de contraste. De nouveau, ces valeurs n’auront pas les mêmes effets en fonction de l’environnement. Le rapport de contraste pour ce modèle est de 10000 : 1, ce qui fait partie de la tranche haute. Des modèles offrent des contrastes encore plus performants, mais ce ne sont que des arguments pour vendre plus. Parce qu’avec un peu de lumière, votre écran blanc apparaîtra blanc.

Un ratio faible pour une grande image

Avant tout vous vous demandez probablement ce qu’est un ratio d’ouverture. C’est donc le rapport qu’il y a entre la largeur de l’affichage et la distance du projecteur. Mais n’allons pas trop vite en besogne. En pratique, plus un ratio d’ouverture est élevé, plus l’ouverture sera faible. Avec un ratio de 1.47-1.76 : 1, le BenQ TK800 a donc une très bonne ouverture. C’est donc avantageux si vous désirez avoir une grande image mais que vous n’avez pas énormément de recul pour le VP. Faisons une mise en situation, prenez la première valeur, soit 1.47. Si on veut positionner le projecteur à trois mètres de l’écran, on prend cette mesure que l’on divise par le ratio, ce qui donne la largeur d’écran de 2m. Le ratio n’est donc pas un gage de qualité, c’est plutôt une question de place ! Si vous désirez faire le calcul chez vous, voici la formule : distance / ratio = largeur écran.

Une bonne lampe classique pour le BenQ TK800

On le sait, les lampes des projecteurs sont très importantes dans le choix du produit. Pour une raison simple, c’est que ces dernières s’usent et se cassent un jour ou l’autre. Mais pour ce TK800, sa longévitée est environ de 4000.0 heures. Même si les technologies Laser et LED proposent une plus grande longévité, il vous reste tout de même quelques années de visionnage avant de devoir la changer.

Connectivité

Un des derniers facteurs à prendre en compte est la connectivité. Cette dernière déterminera si le TK800 est compatible avec vos périphériques. Voici donc ses connecteurs plus précisément.
HDMI : L’interface HDMI est maintenant un inconditionnel. C’est une interface digitale audio et video permettant de transférer des fichiers en Ultra HD. Son atout est certainement le tout en un, facile d’utilisation.
VGA : C’est l’interface video par définition. Le VGA est un bon moyen de transmettre des signaux en HD, avec des câbles d’une dizaine de mètres sans perte de précision. Il reste quasiment sur tous les modèles professionnels.
USB : Nul besoin de le présenter. L’USB sera spécialement pratique pour les présentations powerpoint. Une clé usb suffira, sans avoir à brancher votre pc.

Le BenQ TK800 est un peu bruyant

Certaines personnes délaissent cette notion, le bruit d’un projecteur compte énormément, notamment pour un home cinema. Vous vous demandez quel bruit fait le BenQ TK800 ? Il produit 33.0 décibels. Maintenant il est nécessaire de comprendre que les db n’évoluent pas de manière linéaire. C’est à dire que pour 3 db supplémentaires, la sensation auditive est deux fois plus forte. A titre de comparaison, les bruits de la vie quotidienne varient entre 30 et 90 décibels. Ce videoprojecteur n’est donc pas complètement insonorisé, mais il produit très peu de nuisance sonore. Idéal pour le cinéma à domicile, vous ne l’entendrez que dans les moments calmes de vos films. Pensez néanmoins à ne pas le poser juste à côté de votre fauteuil.

Un encombrement dans la norme

Avec ses 27.2 cm de profondeur, 35.3 en largeur, 13.5 en hauteur et surtout ses 4.2 kg, le BenQ TK800 est complètement dans la moyenne. Ni très mobile, ni un poids lourd. Il reste donc plutôt facile à porter ou fixer, cependant vous ne le prendrez pas avec vous tous les jours.

Récapitulatif

Résolution

95

Luminosité

85

Contraste

95

Bruit

80

Voir le prix sur AMAZON